Vous êtes ici : Accueil > Généralité > Nouveautés 2016
Publié : 29 mars

Nouveautés 2016

Cet article reprend la tardive nouvelle du diplôme d’ostéopathe animalier de décembre 2015 en le complétant, maintenant que cette formation s’est organisée.

Le syndicat des formations en ostéopathie animale (http://www.sfoae.fr/) a réussi à inscrire au répertoire des certifications professionnelles une formation d’ostéopathe animalier (Code RNCP : 24855) de niveau 2 [1].

C’est une bonne avancée que les écoles ont fait là ... mais qui va peut être se télescoper avec les décrets, dont la parution est parait-il imminente pour 2017 et qui ne tiendront pas compte a priori de cette certification....

Faute de concertation chacun pose ses pions dans une partie d’échec, dans laquelle le jeune impétrant ostéopathe peut être pris en otage !!! .

Voici le résumé de la fiche accessible sur le net de cette formation :

Résumé du référentiel d’emploi ou éléments de compétence acquis :

L’ostéopathe animalier intervient, en première intention, dans le traitement d’animaux en relation et en collaboration avec les vétérinaires, maréchaux et autres professionnels de la santé animale. Dans le cadre de la pratique de cette médecine non conventionnelle, il s’attache à déterminer les restrictions de mobilité susceptibles de déséquilibrer l’état de santé de l’animal, puis à les traiter par leur réduction manuelle. L’ostéopathie fondée sur le principe de capacité d’auto guérison du corps, nécessite des compétences spécifiques, une connaissance approfondie des différents systèmes du corps et des interactions entre ces systèmes qui forment une unité fonctionnelle indissociable. Dès que l’une des structures du corps présente un dysfonctionnement, cela a en effet des répercussions en chaine sur le fonctionnement des autres structures. En développant une vision holistique de l’animal, l’ostéopathe animalier recherche et traite des dysfonctions ostéopathiques. Il intervient ainsi pour corriger toute altération fonctionnelle réversible de l’organisme se traduisant par une restriction de mobilité d’un ou de plusieurs de ses composants, ainsi que les répercussions mises en jeu lors de l’apparition de la perturbation et de sa persistance. L’ostéopathe intervient également dans le cadre de programmes de rééducation se limitant à la correction des troubles fonctionnelles et de prévention des risques ou de préparation des animaux à des évènements ou des activités spécifiques. Son métier étant en perpétuelle évolution, l’ostéopathe animalier utilise la recherche clinique pour progresser dans l’exercice de son activité professionnelle. Pouvant selon les cas exercer son activité en libéral, il doit également pouvoir gérer sur les aspects administratifs, comptables et financiers.

Le titulaire de la certification est capable de :
- Echanger avec des propriétaires sur des motifs de consultations et approcher des animaux pour détecter des tensions ou des troubles fonctionnels dans leur comportement locomoteur
- Rechercher des origines de troubles, identifier des principes mis en jeux lors de diagnostics de dysfonctions et orienter des traitements
- Sélectionner et mettre en œuvre des traitements, utiliser des techniques ostéopathiques adaptées pour la normalisation et le rétablissement de la santé d’un animal
- Elaborer des programmes de rééducation, de prévention de déséquilibres d’animaux et de préparation à des évènements
- Analyser sa pratique ostéopathique, recherche clinique de nouvelles techniques
- Développer une activité professionnelle d’ostéopathe animalier
Secteurs d’activité ou types d’emplois accessibles par le détenteur de ce diplôme, ce titre ou ce certificat

L’ostéopathe animalier peut exercer en libéral en cabinet , en entreprise animalière mais aussi en clinique privée.

Ostéopathe animalier en cabinet libéral
Ostéopathe animalier salarié d’une structure animalière
Ostéopathe animalier salarié
Ostéopathe animalier libéral
Codes des fiches ROME les plus proches :

A1504 : Santé animale

Réglementation d’activités :

Code rural modifiépar l’ordonnance publiée au JO du 21 janvier
Article L243-3
Modifié par LOI n° 2014-1170 du 13 octobre 2014 - art. 47
Outre les soins de première urgence autres que ceux nécessités par les maladies contagieuses, qui peuvent être réalisés par toute personne, des actes de médecine ou de chirurgie des animaux peuvent être réalisés par :
12° Dès lors qu’elles justifient de compétences définies par décret, les personnes réalisant des actes d’ostéopathie animale, inscrites sur une liste tenue par l’ordre régional des vétérinaires et s’engageant, sous le contrôle de celui-ci, à respecter des règles de déontologie définies par décret en Conseil d’Etat.
Modalités d’accès à cette certification
Descriptif des composantes de la certification :

La formation « ostéopathe animalier » est composé de six modules de certification.
Le titre est délivré aux candidats ayant validé les 6 modules
Validité des composantes acquises : 5 an(s)
Conditions d’inscription à la certification Oui Non Composition des jurys
Après un parcours de formation sous statut d’élève ou d’étudiant X

Qualité du président du jury et mode de désignation
Le président du jury est désigné par l’ensemble des membres du jury. C’est un professionnel extérieur aux écoles du SFOAE. Le président du jury sera désigné entre le membre du collège employeur et celui du collège employé.
Nombre de personnes composant le jury
Le jury est exclusivement composé de professionnels en activité. Il est composé de :
- 5 représentants professionnels du secteur
- 1 professeur référent par école adhérente
- 1 formateur référent du SFOAE
- le Président du SFOAE

Voir en ligne : RNCP ostéopathie animale

Notes

[1Code(s) NSF :
212 Productions animales, élevage spécialisé, aquaculture, soins aux animaux (y.c. vétérinaire)