Vous êtes ici : Accueil > Le guide > 01 - Qu’est ce que l’ostéopathie ?
Publié : 25 novembre 2012

01 - Qu’est ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une médecine [1] qui cherche à déterminer et à traiter avec les mains, les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps.

Définitions de l’ostéopathie sur le site de l’ostéo4pattes : http://revue.osteo4pattes.fr/spip.p...

Toute restriction de mobilité dans une quelconque partie du corps :

- Articulations
- Muscles
- Ligaments
- Viscères
- Crâne

.... provoque un déséquilibre de l’état de santé. L’ostéopathie cherche donc à redonner la capacité au corps à s’auto-équilibrer.

L’ostéopathie se sert donc beaucoup de l’anatomie et de la biomécanique. Mais pas que ...

De par son histoire et des principaux ostéopathes depuis son origine (Still, Sutherland, Magoun, etc ...) elle est holiste et vitaliste.

Ces deux mots signifient :

- Holiste : elle considère le corps comme un tout qu’elle cherche à équilibrer. La notion de symptôme devient alors beaucoup plus relative qu’en médecine académique.

- Vitaliste : soigner par ostéopathie amène régulièrement le thérapeute (pas tous) à penser que la vie préexiste à la matière. Ce qui est le présupposé inverse d’une médecine qui s’appuie sur la chimie et l’imagerie. Ceci est la source de graves malentendus entre certains médecins et certains ostéopathes, car avec ce présupposé il est permis de parler de choses comme souffle vital (qi de la médecine chinoise, d’énergie) ce qui est inadmissible en médecine classique.

Et ...pourtant ces deux façons sont complémentaires, comme le ying et le yang, le haut et le bas et il conviendra de passer par une façon de voir ou l’autre selon le cas clinique.

De la même façon que vouloir trancher entre la nature corpusculaire (photon) de la lumière et sa nature ondulatoire ( fréquence qui nous donne la couleur) est un non sens : elle est les deux à la fois et ce qui tranche c’est la façon dont on regarde.

De même pour la vie : est-elle émanation de la matière ?, ou bien préexiste t’elle et cherche t’elle à agréger la matière autour d’elle ? (mécanisme versus vitalisme ...) une partie de la vérité se trouve dans chaque affirmation.

En tout état de cause, L’ostéopathe utilise la main pour soigner en mettant en place des tests nécessaires pour déterminer des dysfonctions et avec cette même main exécute des "manipulations" pour restaurer la mobilité.

L’ensemble du traitement est une suite de tests et traitements dans un ordre logique par rapport à la façon de travailler de l’ostéopathe.

Elle utilise des techniques : structurelles, fonctionnelles, viscérales, crâniennes, fluidiques, tenségritives, etc ...

Elle est la sœur de médecines manuelles comme :
- l’étiopathie
- la chiropraxie
- le shiatsu
- la fasciathérapie, etc ...

Elle est cousine dans sa façon de voir le corps et la santé de la médecine traditionnelle chinoise et de l’acupuncture.


SuiteFinSommaire


Post-scriptum

Note de la rédaction :
- Une tendance médicale actuelle lourde voudrait que l’ostéopathie ne soit que structurelle et mécanique ce qui est la façon la plus simple de shunter le débat sur le vitalisme et de vouloir conformer l’ostéopathie et la restreindre à une vision matérialiste du corps qui n’est pas la sienne. Nous donnerons donc systématiquement les deux points de vue, même si nous sommes sur ce site partisan du vitalisme. Nous refusons que le débat soit escamoté.
- Les différentes médecines manuelles ont souvent des querelles de clocher ... inutiles et non avenues... nous essaierons quand c’est possible, à chaque fois de prendre une vision large qui permet d’englober tous les points de vue dans une même trame où chacun peut évoluer avec ses propres présupposés.
- La vérité d’un jour fût elle scientifique, n’est pas toujours celle du lendemain ... aussi nous nous méfions de tout discours qui explique comment dire et faire vrai.

Notes

[1complémentaire à la médecine académique, mais beaucoup plus qu’un ensemble de techniques