Vous êtes ici : Accueil > Le guide > 13 - Déontologie de l’exercice.
Publié : 13 janvier 2013

13 - Déontologie de l’exercice.

Pour les vétérinaires, c’est simple, voici le code de déontologie, récemment rénové ( début 2015) à télécharger sur le site de l’ordre des vétérinaires.

- http://www.veterinaire.fr/document/...

Les vétérinaires pratiquant l’ostéopathie sont tenus de le suivre au pied de la lettre.

Pour ce qui est des non vétérinaires, qu’ils soient ostéopathes humains ou non, il n’existe rien d’officiel à l’heure actuelle même si l’ordonnance de juillet 2011 décrète qu’il existera des règles de déontologie.

Le groupe de travail que nous étions, vétérinaires, ostéopathes humains, ostéopathes animaliers aidés par l’ordre des vétérinaires, avions proposé un code de déontologie pour accompagner les futurs décrets.

Ce code jugé trop complet ne sera pas retenu, nous espérons toutefois le voir publier un jour. A l’heure actuelle, le ministère veut s’en tenir aux lignes de l’ordonnance, des règles suffiront. Mais il est trop tôt pour savoir ce que ce sera.

Pour l’heure nous ne pouvons que donner en lien des chartes de quelques associations :
- AOE
- Et surtout celle de la fédéOA (entité qui regroupe les ostéopathes de tous bords) contenue dans le dossier praticien : http://fede-oa.fr/docrestreint.api/...

A terme de toutes façons les règles mises dans le décrets prévaudront et seront mises en application par l’ordre des vétérinaires quand les ostéopathes seront officiellement inscrits sur une liste de l’ordre régional des vétérinaires.

Aussi un jour un ostéopathe sera :
- inscrit sur une liste ordinale après que ses compétences aient été évaluées.
- devra respecter les règles de déontologie du décret .... A suivre !!!


Une proposition de code de déontologie en annexe :
- 99-Annexe Déontologie


PrécédentSuiteSommaire


Voir en ligne : Portail de l’ordre des vétérinaires

Post-scriptum

A titre personnel, vu la tournure administrative des événements, il est possible que les règles ne soient que trop simples et ne satisfassent pas vraiment tout le monde en particulier les vétérinaires, les modalités d’inscription sur les listes ordinales avec examen de compétence à la clé semblent devoir reste flou et là encore repousser le problème un peu plus loin. Mais donnons nous le bonheur de penser pouvoir un jour être agréablement surpris.